Famille Gélinas: Pionnières et pionniers de Yamachiche. The Gélinas Family.

The English version follows the French one.

Pour les intéressées et intéressés, je vous encourage à vous inscrire à mon site Facebook! https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

13534537-4dc9-4697-9669-7c90f6361ec622222

La famille Gélinas: Pionnières et pionniers de Yamachiche

par Robert Bérubé

Lorsque j’avais environ 10 ans, ma grand-mère paternelle, Lucienda Fréchette me parlait de ses ancêtres qui avaient grandi sur les rives du fleuve Saint-Laurent. J’écoutais ses histoires et une fois elle mentionna le village de Yamachiche. Or, j’avais trouvé le nom bizarre et ce nom est resté dans mes souvenirs. Imaginez ma surprise lorsque plusieurs années plus tard, j’ai découvert que certains des fondateurs étaient les ancêtres de ma grand-mère.

Jean Gélinas fils d’Étienne Gélinas (Gelineau) et d’Huguette Robert est né vers 1646 à Saint-Eutrope, en Charente-Maritime. Il est arrivé en Nouvelle-France vers 1658, avec son père Étienne.

Le 17 octobre 1667, il épousa Françoise Charsmesnil au Cap-de-la-Madeleine. Elle est la fille de Robert Charmesnil et de Marie Denise.

Même si leurs vies méritent qu’on en parle, je ne veux pas parler ni de Jean, ni de Françoise, ni des parents de ceux-ci mais plutôt de trois de leurs fils!

Jean Gélinas et Françoise sont parents des enfants suivants:

Nom Naissance Mariage Décès Conjointe (e)
Étienne 2 Gélinas 1668 Cap-de-la-Madeleine 8 novembre 1701 Trois-Rivières 26 septembre 1720 Trois-Rivières Marguerite Benoît Laforest
Jean Baptiste Bellemare 1670 8 novembre 1700 Île d’Orléans 8, 9 mars 1746 Yamachiche Jeanne Boissonneau St-Onge
Benjamin 1672 1681
Pierre Lacourse 1674 2 juin 1704 Cap-de-la-Madeleine 11 mai 1731 Yamachiche Madeleine Bourbeau
Françoise 1676 1681
Anne 12 septembre 1678 Trois-Rivières 21 janvier 1702 Trois-Rivières Après 1714 Pierre Rocheleau Morisseau
Marguerite 19 juillet 1683 Trois-Rivières 1 septembre 1707 Trois-Rivières Entre 1728 et 1740 Pierre Dureau Potvin

Je parle de ces trois hommes et leurs épouses car les six sont mes ancêtres, les six sont les premiers pionniers de Yamachiche et les six ont laissé des descendances avec des noms différents!

La coutume de cette famille et des voisins à ce temps était que le fils aîné portait le nom de famille de son père, et les autres fils se choisissaient un nom différent, et l’ajoutaient au patronyme. Avec le temps ces “nom-dit” remplaçaient le patronyme. Les enfants d’Étienne sont des Gélinas, ceux de Jean Baptiste des Bellemare et ceux de Pierre sont des Lacourse! Les familles étaient nombreuses et ceci empêchait la confusion. Chaque fils devenait la souche d’une famille distincte et séparée. Il faut comprendre les dispenses de mariage car les mariages entre cousins deviennent très compliqués!

Gélinas 1

L’épouse d’Étienne 2 Gélinas, Marguerite Benoît (Laforest) est la fille de Gabriel Benoît et de Marie Anne Guedon. Elle est née vers 1679, au Cap-de-la-Madeleine. Elle n’est pas la fille de Pierre Benoît et de Françoise Lamontagne telle qu’énoncée par certains,

Étienne 2 1668 Cap-de-la-Madeleine 8 novembre 1701 Trois-Rivières 26 septembre 1720 Trois-Rivières Marguerite Benoît Laforest

Étienne 2 et Marguerite Benoît (Laforest) sont parents des enfants suivants:

Nom Naissance Mariage Décès Conjointe (e)
Jean 2 Baptiste Gélinas 10 septembre 1702 Trois-Rivières 1 novembre 1702 Trois-Rivières
Étienne 3 Gélinas 8 octobre 1704 Trois-Rivières 4 février 1737 Cap-de-la-Madeleine 11 juin 1766 Yamachiche Marie Josephe Crevier Bellerive
Pierre 2 Gélinas 19 septembre 1706 Trois-Rivières 14 janvier 1731 Yamachiche 7 décembre 1774 Yamachiche Geneviève Carbonneau (Provençal)
Marie 14 septembre 1708 Trois-Rivières 26 novembre 1731 Yamachiche 14 avril 1752 Yamachiche Alexis Carbonneau (Provençal)
Josephe 10 octobre 1710 Yamachiche 5 février 1733 Rivière-du-Loup (Louiseville) 25 février 1765 Yamachiche François Grenier
Françoise 7, 14 février 1713 Trois-Rivières 16, 17 août 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville)
Antoine 5 mars 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville) 23 novembre 1744 Yamachiche 21 novembre 1786 Yamachiche Louise Lesieur Desaulniers
Alexis 15 mai 1717 Rivière-du-Loup (Louiseville) 17 février 1744 Yamachiche 30 juillet 1752 Yamachiche Catherine Lesieur Desaulniers
Françoise 1719 27 novembre 1741 10 février 1751 Maskinongé Antoine Courchesne

Jeanne Boissonneau dit St-Onge, l’épouse de Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) est la fille de Vincent Boissonneau (St-Onge) et d’Anne Colin. Elle est née le 23 janvier 1672, à Sainte- Famille de l’Île-d’Orléans.

Jean Baptiste Bellemare 1670 8 novembre 1700 Île d’Orléans 8, 9 mars 1746 Yamachiche Jeanne Boissonneau St-Onge

Jean-Baptiste et Jeanne Boissonneau sont parents des enfants suivants:

Nom Naissance Mariage Décès Conjointe (e)
Maurice 31 août 1701 Trois-Rivières 11 octobre 1723 Trois-Rivières 30 avril 1777 Yamachiche Charlotte Bergeron
Pierre 15 novembre 1702 Trois-Rivières 17 janvier 1734 Yamachiche 18 juillet 1778 Yamachiche Angélique Vacher Lacerte
Jean 3 mars 1705 Trois-Rivières 3 septembre 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville)
Charles 17 janvier 1706 Trois-Rivières  b 8 mars 1706 29 juillet 1740 Rivière-du-Loup (Louiseville) 7 mai 1778 Yamachiche Anne Blais
Joseph 26 juin 1708 Trois-Rivières 12 janvier 1791 Yamachiche
Madeleine 20 mai 1709 Trois-Rivières
Étienne 4 16 janvier 1710 Trois-Rivières  b. le 18 14 février 1735 Yamachiche 11, 12 janvier 1782 Yamachiche Françoise Sévigny Lafleur
Marie Françoise 19 octobre 1711 b. 11 décembre 1711 Trois-Rivières 10 juillet 1747 Yamachiche 28 février 1789 Yamachiche Alexis Vacher Lacerte
Jean-Baptiste avant1712 30 mai 1746 Yamachiche 9 mai 1798 Yamachiche Françoise Lesieur Desaulniers
Charlotte 8 mars 1714 Trois-Rivières

En ce qui concerne leurs deux fils Jean et Jean-Baptiste, certains historiens disent que Jean a épousé Françoise Lesieur Désaulniers ce qui est faux. Il est décédé célibataire et c’est son frère Jean-Baptiste qui a épousé Françoise.

Aussi, certains disent que Françoise et Marie sont jumelles. En réalité, il y a seulement une personne Marie Françoise.

Gélinas 2a

L’épouse de Pierre Gélinas dit Lacourse, Madeleine Bourbeau, est née vers 1686 et elle est la fille de Pierre Bourbeau et de Marie Anne Besnard Bourjoly. Madeleine est la petite-fille de René Besnard Bourjoly, le sorcier de Montréal dont j’ai parlé dans: https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/03/23/1657-rene-besnard-dit-bourjoli-un-sorcier-dans-la-famille-a-sorcerer-in-the-family/

Pierre Lacourse 1674 2 juin 1704 Cap-de-la-Madeleine 11 mai 1731 Yamachiche Madeleine Bourbeau

Pierre Gélinas dit Lacourse et Madeleine Bourbeau sont parents des enfants suivants:

Nom Naissance Mariage Décès Conjointe (e)
Joseph 19 mars 1707 Trois-Rivières
Madeleine 1709 7 janvier 1736 Yamachiche 16 novembre 1794 Maskinongé René Lemire Gonneville
Françoise 28 mars 1711 Trois-Rivières
Jacques 29 décembre 1712 Trois-Rivières 5 février 1743 Kaskaskia Jeanne Bienvenue
Michel 30 avril 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville) entre 18 avril et 19 mai 7 janvier 1740 février Yamachiche     4 février 1743 Île Dupas Berthier          18 juin 1758 Berthier Entre 1755 et 1763 Anne Héroux

Noëlle Carpentier

Josephte Beaugrand

Alexis 2 juin 1717 Trois-Rivières 2 novembre 1739 19 mars 1792 Maskinongé Marguerite Foucault Courchesne
Jean-Baptiste 22 novembre 1719 Trois-Rivières 7 janvier 1741 Yamachiche 14 mai 1781 Yamachiche Josephe Vacher Lacerte
Josephe 19 novembre 1721 Trois-Rivières 13 août 1743 Yamachiche

7 novembre 1757 Yamachiche

18 juin 1772 Yamachiche Joseph Lesieur Desaulniers

Ignace Langlois

On soupçonne que Joseph et Françoise Gélinas dit Lacourse sont décédés en bas âge. Cependant, nous n’avons aucune preuve attestant ceci. Ce qui est certain c’est que lorsque Madeleine Bourbeau est décédée, Madeleine, la plus vieille avait seulement treize ans et le bébé Josephe avait seulement un an. Ce qui veut dire qu’elle laissait dans le deuil six jeunes enfants, (peut-être huit). Lorsque Pierre Gélinas dit Lacourse est décédé, les âges des orphelins variaient entre 22 ans et neuf ans. (Peut-être 24 ans, si Joseph était vivant).

En 1672, Jean Talon concède officiellement par acte de vente à Pierre Boucher, la Seigneurie de Grosbois. En 1693, Pierre Boucher sépare son fief en cédant Grosbois Ouest à son fils. Le 12 septembre 1699, Pierre Boucher cède le fief Gatineau à son beau-frère Nicolas Gatineau.

qdic0030b.jpg

Pierre Gélinas dit Lacourse devient un engagé vers l’ouest, le 1 septembre 1693. Il a un deuxième contrat le 25 mai 1695.

Le 4 août 1701, le Traité de la Grande Paix de Montréal met la fin aux guerres entre la Nouvelle-France et 39 nations amérindiennes. L’établissement de nouvelles communautés, le commerce et les expéditions de découvertes reprennent!

Le 8 juillet 1702, Pierre Boucher vend à ses neveux Charles Lesieur et Julien Lesieur le fief de Grosbois Est. Selon N. Caron dans son “Histoire de la Paroisse d’Yamachiche”, les dimensions étaient de “trois quarts de lieue et sept arpents de front sur deux lieues de profondeur, à prendre à sept arpents au-dessus de la Grande Rivière, moyennant la somme de huit cents livres, monnaie courante”.

1703: Arrivée d’Étienne Gélinas et de Marguerite Benoît(Laforest), de Jean-Baptiste Gélinas dit Bellemare et de Jeanne Boissonneau (St-Onge) et de leurs deux bébés Maurice et Pierre Bellemare et aussi Pierre Gélinas! Pierre était encore célibataire. Ils sont trois frères, deux épouses et deux bébés, venus du Cap-de-la-Madeleine. Ce qui fait qu’ils sont les premiers défricheurs. Charles Lesieur arriva seulement quelques mois après eux. Étant donné que leur frère Benjamin Gélinas est décédé vers 1681, il ne fait pas partie du groupe!

Certains des nouveaux colons se sont établis à deux endroits différents, la Petite Rivière et la Grande Rivière. Le rang de la Petite Rivière s’étend chaque côté de la Petite Rivière Yamachiche. Le premier habitant de la Petite Rivière est Étienne Gélinas. Il se trouvait éloigné des autres habitants, et il avait entouré sa maison d’une palissade en pieux de cèdre, sans doute pour se protéger contre les Iroquois qu’il redoutait encore, selon certains historiens! Selon Caron: “cette première maison avait vingt-cinq pieds de long sur dix-sept de large, et était couverte en planches”.

Étienne, fils d’Étienne Gélinas et de Marguerite Benoist est le premier enfant à naître à Yamachiche, le 8 octobre 1704. Étant donné qu’il n’y avait ni curé, ni chapelle, il fut ondoyé et ensuite baptisé à la maison le 19 octobre par le missionnaire récollet, Siméon Dupont. Cependant, l’information est écrite aux registres de Trois-Rivières.

Le 3 mars 1705: Le deuxième bébé né à Yamachiche était le cousin d’Étienne et il se nommait Jean- Baptiste. Il était fils de Jean Baptiste Gélinas dit Bellemare et de Jeanne Boissonneau. Jean-Baptiste avait aussi été ondoyé. R. Bellemare dans “Les bases de l’histoire d’Yamachiche 1703-1903” explique et prouve que presque tous les enfants nés avant la construction de la chapelle, donc, entre 1702 et 1711 et d’autres nés entre 1711 et 1722, date de la création de la paroisse Sainte-Anne-de-Yamachiche ont été ondoyés à la maison pour être baptisé plus tard par un missionnaire de Trois-Rivières ou de Rivière-du-Loup (Louiseville). Ces baptêmes assuraient que les enfants étaient baptisés avant le baptême officiel. Les documents disent que les enfants étaient baptisés à la maison et nous donne aussi la preuve que les trois frères Gélinas, leurs épouses et leurs enfants étaient à Yamachiche dès 1703.

Même si les trois frères, leurs épouses et leurs enfants occupaient et défrichaient leurs terres depuis 1702, les premiers actes officiels de concessions des premières terres ont été en mai 1706. Je reproduis ici le tableau de Raphaël Bellemare:

6 mai 1706 Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) Par madame de Grandpré
25 mai 1706 Étienne Gélinas Par madame de Grandpré
26 mai 1706 Pierre Gélinas (Lacourse) Par madame de Grandpré
6 novembre 1707 Jean Boissonneau (St-Onge) Par monsieur LeSieur
28 mai 1708 Charles Vacher (Lacerte) Par monsieur LeSieur
24 août 1708 Mathieu Milet Par monsieur LeSieur

Le premier voisin à s’établir après les Gélinas, selon les registres est notre ancêtre Pierre Héroux. Il arrive en 1705. Les chercheurs n’ont pas encore trouvé l’acte de concession de la terre.

Les premières pages de registre nous révèlent les noms des ancêtres suivants: Jacques Blaye (Blais), époux d’Angélique Cartier, Mathieu Milet, époux de Geneviève Banhiar, Jean Charles Vacher dit Laserte, époux de Claire Bergeron et Etienne Lamy, époux de Marguerite Blaye, Julien Rivard dit Laglanderie, époux de Catherine Cailloux et Joseph Rivard dit Dufresne (Bellefeuille), époux de Marie Françoise Lesieur. Les noms en caractère gras sont nos ancêtres! Ces pionniers et pionnières ont établi de grandes familles!

En 1706, on compte sept familles à Yamachiche. Ce sont les familles de Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) et Jeanne Boissonneau (St-Onge); Étienne Gélinas et Marguerite Benoît (Laforest), Pierre Gélinas (Lacourse) et Madeleiene Bourbeau; Pierre Héroux dit Bourgainville et Françoise Benoît (Laforest); Jean Boissonneau (St-Onge); Charles Vacher (Lacerte) et Claire Bergeron Mathieu Milet et Geneviève Banhiar.

Durant les années 1709 à 1723, il ne semble pas y avoir beaucoup de progrès dans le fief Grosbois. Étienne Gélinas est décédé en 1720, sa veuve Marguerite Benoît (Laforest), Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare et Jeanne Boissonneau (St-Onge) vivent encore à la petite rivière tandis que Pierre Gélinas (Lacourse) est déménagé chez les Lesieur. Son épouse Madeleine Bourbeau est décédée en 1722.

En 1711, une chapelle de bois, est construite sur le domaine du seigneur Julien Lesieur. Le Père Récollet Siméon Dupont choisit Sainte-Anne comme nom de la paroisse.

Le 13 juillet 1717, Jean Gélinas, le père des trois frères Gélinas donne tous ses biens à son fils Étienne et à sa bru Marguerite Benoît chez qui il décide de terminer ses derniers jours, à Yamachiche. Nous assumons qu’il est décédé peu de temps après. Il semblerait aussi que son épouse Françoise de Charmenil est aussi décédé vers 1717.

Le 26 septembre 1720, le pionnier de Yamachiche, Étienne 2 Gélinas décède.

En 1722, la paroisse de Sainte-Anne d’Yamachiche est créée. Chérubin Deniau, Récollet, en assume la responsabilité entre 1722 et 1728.

Le 14 juillet 1722, Marie Madeleine Bourbeau décède. Elle laisse dans le deuil son époux Pierre Gélinas (Lacourse) et beaucoup de jeunes enfants.

À cause de l’aveu et du dénombrement fait pas Louis Boucher, sieur de Grandpré et de Grosbois-ouest en 1723, nous apprenons que Yamachiche comprenait environ 20 familles et 100 personnes. Ces renseignements se retrouvent dans “Bases de l’histoire d’Yamachiche” de Raphaël Bellemare. De plus, Bellemare a créé un tableau qui révèle que la veuve et les héritiers d’Étienne Gélinas, Marguerite Benoît (Laforest), possèdent une maison, une grange, un autre bâtiment et 12 arpents de terre située dans la partie ouest du fief Grosbois.

Bellemare_-_Les_bases_de_l'histoire_d'Yamachiche_1703-1903 2

Raphaël Bellemare: Les bases de l’histoire d’Yamachiche 1703-1903.

Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare et Jeanne Boissonneau (St-Onge) vivent sur la partie est du fief et ils possèdent une maison, une grange, un autre bâtiment et 12 arpents de terre.

Nous apprenons aussi que les fils d’Étienne Gélinas et de Marguerite Benoît (Laforest) nommés Pierre Gélinas et Étienne Gélinas ont aussi des terres ainsi que leurs cousins Maurice Bellemare et Pierre Bellemare.

En 1724, une église en pierre remplace la chapelle initiale.

La route publique reliant les terres d’Yamachiche à celles de Pointe-du-Lac et de Louiseville a été construite en 1725. C’est aussi l’année de la construction du Pont Gélinas pour permettre la traversée de la Petite Rivière Yamachiche.

Pierre Gélinas dit Bellemare devient un engagé vers l’ouest, du 25 avril 1726 au 26 juin 1728.

Le 11 mai 1731, le pionnier Pierre Gélinas dit Lacourse décède.

Le 8 mars 1746, décès de Jean-Baptiste Gélinas dit Bellemare, pionnier de Yamachiche. La sépulture est le 9.

Le 28 janvier 1750, décès de Marguerite Benoît, veuve d’Étienne 2 Gélinas et pionnière à Yamachiche.

Une situation bizarre que je ne peux expliquer, concernant la famille de Marie Gélinas fille d’Étienne 2 Gélinas et de Marguerite Benoît (Laforest) s’est déroulée en1752. Son fils Alexis Carbonneau est décédé le 5 avril 1752, elle, (Marie Gélinas) le 14 avril 1752 et son conjoint Alexis Carbonneau, le 29 avril 1752.

Le 9 août 1754, âgée de 85 ans et veuve de Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare), Jeanne Marie Boissonneau dit St-Onge pionnière, fait rédiger un accord avec ses fils Maurice, Pierre, Étienne, et Jean-Baptiste, ainsi que son gendre Alexis Lacerte, qui est marié à Marie Charlotte Bellemare. Le 27 décembre 1757, elle décède. Jeanne Marie est la dernière des six pionniers et pionnières qui ont fondé Yamachiche.

Gélinas 8

Voici mes trois branches de Gélinas: les Gélinas, les Bellemare et les Lacourse.

Étienne 1 Gélinas et Huguette Robert

Jean Gélinas et Françoise Charmesnil

Étienne 2 Gélinas

1668-1720

Pierre Gélinas (Lacourse)

1674-1731

Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare)

1671 -1746

Marie Gélinas

1708-1752

Michel Lacourse

1715-1760

Étienne Bellemare 1710-1782

Joseph Carbonneau

1737-1808

Josephte Lacourse

1740-1767

Françoise Bellemare

1736-1804

Josephte Carbonneau

1764-1833

Joseph 2 Lacerte (Vacher)

1759-1825

Joseph 3 Lacerte 1784-1849

Geneviève Lacerte 1815-1892

Louise Auger (Lemaître) 1850-1911

Joseph 2 Fréchette 1874-1942

Lucienda Fréchette 1899-1969

Eugène Bérubé 1926-1992

Robert Bérubé

Un petit mot pour vous REMERCIER de lire mes textes! Pour ceux et celles qui m’encouragent, je vous remercie du plus profond du coeur! Je ne suis ni écrivain, ni historien! Je raconte des histoires! Je tente de les rendre aussi justes que possible par mes recherches. Cependant, il peut y avoir des erreurs. Certaines personnes m’ont fait remarquer diverses coquilles en privé et même publiquement et j’ai eu la chance de corriger les histoires pour les rendre plus congruentes. Je suis reconnaissant envers ces gens. Je remercie aussi les individus qui me demandent la permission avant de partager, copier, et répéter mes textes.

Pour les intéressées et intéressés, je vous encourage à vous inscrire à mon site Facebook! https://www.facebook.com/groups/394084010943300/ 

13534537-4dc9-4697-9669-7c90f6361ec622222

The Gélinas family: Pioneers of Yamachiche

by Robert Bérubé

For those  of you interested in receiving my stories automatically, I encourage you to subscribe to my Facebook site at    

https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

 

When I was about 10 years old, my paternal grandmother, Lucienda Fréchette, talked to me about her ancestors who grew up on the shores of the Saint-Lawrence River. I listened to her stories and once she mentioned the village of Yamachiche. I had found that name very strange and that name remained in my memories. Imagine my surprise when several years later, I discovered that some of the pionneers were my grandmother’s ancestors.

Jean Gélinas son of Étienne Gélinas (Gelineau) and Huguette Robert was born around 1646, in Saint-Eutrope, in Charente-Maritime. He arrived in New France around 1658 with his father Étienne Gélinas.

On October 17, 1667, he married Françoise Charsmesnil, in Cap-de-la-Madeleine. She is the daughter of Robert Charmesnil and Marie Denise.

Even if their lives deserve to be talked about, I do not want to talk about Jean, Francoise, or their parents, but rather about three of their sons!

Jean Gélinas and Françoise are the parents of the following children:

Name Birth Marriage Death Spouse
Étienne 2 Gélinas 1668 Cap-de-la-Madeleine 8 november 1701 Trois-Rivières 26 september 1720 Trois-Rivières Marguerite Benoit Laforest
Jean Baptiste Bellemare 1670 8 november 1700 Île d’Orléans 8, 9 march 1746 Yamachiche Jeanne Boissonneau St-Onge
Benjamin 1672 1681
Pierre Lacourse 1674 2 june 1704 Cap-de-la-Madeleine 11 may 1731 Yamachiche Madeleine Bourbeau
Françoise 1676 1681
Anne 12 september 1678

Trois-Rivières

21 january 1702 Trois-Rivières After 1714 Pierre Rocheleau Morisseau
Marguerite 19 july 1683 Trois-Rivières 1 september 1707 Trois-Rivières Between 1728 and 1740 Pierre Dureau Potvin

I speak of these three men and their wives because the six are my ancestors, the six are the first pioneers of Yamachiche and the six left descendants with different names!

The custom of this family and neighbors at that time was that the eldest son bore the surname of his father, and the other sons chose a different name, and added it to the surname. Over time these “dit-names” replaced the patronymic. The children of Étienne are Gelinas, those of Jean-Baptiste are Bellemare and those of Pierre are Lacourse! Families were numerous and this prevented confusion. Each son became the strain of a distinct and separate family. One must understand the rules regarding dispensations of marriage because the marriages between cousins become very complicated!

Gélinas 1

The wife of Étienne 2 Gélinas, Marguerite Benoît (Laforest) is the daughter of Gabriel Benoît and Marie Anne Guedon. She was born about 1679, in Cap-de-la-Madeleine. She is not the daughter of Pierre Benoît and Françoise Lamontagne as stated by some.

Étienne 2 1668 Cap-de-la-Madeleine 8 november 1701 Trois-Rivières 26 september 1720 Trois-Rivières Marguerite Benoît Laforest

Étienne 2 and Marguerite Benoit (Laforest) are parents of the following children:

Name Birth Marriage Death Spouse
Jean 2 Baptiste Gélinas 10 september 1702 Trois-Rivières 1 november 1702 Trois-Rivières
Étienne 3 Gélinas 8 october 1704 Trois-Rivières 4 feb. 1737 Cap-de-la-Madeleine 11 june 1766 Yamachiche Marie Josephe Crevier Bellerive
Pierre 2 Gélinas 19 september 1706 Trois-Rivières 14 jan. 1731 Yamachiche 7 décember 1774 Yamachiche Geneneviève Carbonneau (Provençal)
Marie 14 september 1708 Trois-Rivières 26 november 1731 Yamachiche 14 april 1752 Yamachiche Alexis Carbonneau (Provençal)
Josephe 10 october 1710 Yamachiche 5 feb. 1733 Rivière-du-Loup (Louiseville) 25 feb. 1765

Yamachiche

François Grenier
Françoise 7, 14 feb. 1713 Trois-Rivières 16, 17 aug. 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville)
Antoine 5 march 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville) 23 november 1744 Yamachiche 21 november 1786 Yamachiche Louise Lesieur Desaulniers
Alexis 15 may 1717 Rivière-du-Loup (Louiseville) 17 feb. 1744

Yamachiche

30 july 1752 Yamachiche Catherine Lesieur Desaulniers
Françoise 1719 27 november 1741 10 feb. 1751 Maskinongé Antoine Courchesne

Jeanne Boissonneau dit St-Onge, the wife of Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) is the daughter of Vincent Boissonneau (St-Onge) and Anne Colin. She was born on January 23, 1672, at Sainte Famille de l’Ile-d’Orléans.

Jean Baptiste Bellemare 1670 8 november 1700 Île d’Orléans 8, 9 march1746 Yamachiche Jeanne Boissonneau St-Onge

Jean-Baptiste and Jeanne Boissonneau are the parents of the following children:

Name Birth Marriage Death Spouse
Maurice 31 aug. 1701 Trois-Rivières 11 october 1723 Trois-Rivières 30 april 1777 Yamachiche Charlotte Bergeron
Pierre 15 november 1702 Trois-Rivières 17 jan. 1734 Yamachiche 18 july 1778 Yamachiche Angélique Vacher Lacerte
Jean 3 march 1705 Trois-Rivières 3 september 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville)
Charles 17 jan, 1706 Trois-Rivières b 8 march 1706 29 july 1740 Rivière-du-Loup (Louiseville) 7 may 1778 Yamachiche Anne Blais
Joseph 26 june 1708 Trois-Rivières 12 jan. 1791 Yamachiche
Madeleine 20 may 1709 Trois-Rivières
Étienne 4 16 jan. 1710 Trois-Rivières b le 18 14 feb. 1735 Yamachiche 11, 12 jan. 1782 Yamachiche Françoise Sévigny Lafleur
Marie Françoise 19 october 1711 b. 11 décembre 1711 Trois-Rivières 10 july 1747 Yamachiche 28 feb. 1789 Yamachiche Alexis Vacher Lacerte
Jean-Baptiste Before 1712 30 may 1746 Yamachiche 9 may 1798 Yamachiche Françoise Lesieur Deasulniers
Charlotte 8 march 1714 Trois-Rivières

As for their two sons Jean and Jean-Baptiste, some historians say that Jean married Françoise Lesieur Désaulniers which is false. He died unmarried and it was his brother Jean-Baptiste who married Françoise.

Also, some say that Francoise and Marie are twins. In reality, there is only one person Marie Françoise.

Gélinas 2a

The wife of Pierre Gélinas dit Lacourse, Madeleine Bourbeau, was born around 1686 and is the daughter of Pierre Bourbeau and Marie Anne Besnard Bourjoly. Madeleine is the granddaughter of René Besnard Bourjoly, the sorcerer of Montréal whom I spoke about in: https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/03/23/1657-rene-besnard-dit-bourjoli-un-sorcier-dans-la-famille-a-sorcerer-in-the-family/

Pierre Lacourse 1674 2 june 1704 Cap-de-la-Madeleine 11 may 1731 Yamachiche Madeleine Bourbeau

Pierre Gélinas dit Lacourse and Madeleine Bourbeau are parents of the following:

Name Birth Marriage Death Spouse
Joseph 19 march 1707 Trois-Rivières
Madeleine 1709 7 jan. 1736 Yamachiche 16 november 1794 Maskinongé René Lemire Gonneville
Françoise 28 march 1711 Trois-Rivières
Jacques 29 décember 1712 Trois-Rivières 5 feb.1743 Kaskaskia Jeanne Bienvenue
Michel 30 april 1715 Rivière-du-Loup (Louiseville) 7 jan. 1740 Yamachiche

4 feb.1743 Île Dupas Berthier

18 june 1758 Berthier

Between 1755 and 1763 Anne Héroux

Noëlle Carpentier

Josephte Beaugrand

Alexis 2 june 1717 Trois-Rivières 2 november 1739 19 march 1792 Maskinongé Marguerite Foucault Courchesne
Jean-Baptiste 22 november 1719 Trois-Rivières 7 jan. 1741 Yamachiche 14 may 1781 Yamachiche Josephe Vacher Lacerte
Josephe 19 november 1721 Trois-Rivières 13 aug. 1743 Yamachiche

7 november 1757 Yamachiche

18 june 1772 Yamachiche Joseph Lesieur Desaulniers

Ignace Langlois

It is suspected that Joseph and Françoise Gélinas dit Lacourse died at an early age. However, we have no evidence to attest to this. What is certain is that when Madeleine Bourbeau died, Madeleine, the oldest was only thirteen and the baby Josephe was only a year old. This means that she was survived by six young children (perhaps eight). When Pierre Gélinas dit Lacourse died, the ages of the orphans varied between 22 and 9 years. (Maybe 24 years old, if Joseph was alive).

In 1672, Jean Talon officially granted Pierre Boucher, the Seigneurie de Grosbois, by an act of sale. In 1693, Pierre Boucher separated his ‘fief” (land) by yielding Grosbois West to his son. On September 12, 1699, Pierre Boucher ceded the Gatineau land to his brother-in-law Nicolas Gatineau.

qdic0030b

Pierre Gélinas dit Lacourse becomes an “engagé- ouest” on September 1, 1693. He had a second contract on May 25, 1695.

On August 4, 1701, the Treaty of the Great Peace of Montréal put an end to the wars between New France and 39 Amerindian nations. The establishment of new communities, trade and expeditions of discoveries could resume!

On July 8, 1702, Pierre Boucher sold to his nephews Charles Lesieur and Julien Lesieur the Grosbois Est property. According to N. Caron in his “Histoire de la Paroisse d’Yamachiche,” the dimensions were “three quarters of a league and seven arpents in front, two leagues deep, to be taken at seven arpents above the Grande Riviere, the sum of eight hundred pounds, current currency “.

1703: Arrival of Étienne Gélinas and Marguerite Benoît (Laforest), Jean-Baptiste Gélinas dit Bellemare and Jeanne Boissonneau (St-Onge) and their two babies Maurice and Pierre Bellemare and Pierre Gélinas! Pierre was still single. They are three brothers, two wives and two babies, who came from Cap-de-la-Madeleine. They are the first land clearers. Charles Lesieur arrived only a few months after them. Given that their brother Benjamin Gélinas died around 1681, he is not part of the group!

Some of the new settlers settled at two different locations, Petite Rivière and Grande Rivière. The Petite Rivière Range extends each side of the Petite Rivière Yamachiche. The first inhabitant of the Petite Rivière is Étienne Gélinas. He was far from the other inhabitants, and he had surrounded his house with a palisade of cedar piles, probably to protect himself against the Iroquois whom he still feared, according to some historians. According to Caron: “This first house was twenty-five feet long and seventeen wide, and was covered with planks.”

On October 8, 1704: Étienne, son of Étienne Gélinas and Marguerite Benoist was the first child to be born at Yamachiche on October 8, 1704. Since there was neither parish priest nor chapel, he was “ondoyé” (given conditionnal baptism) and then baptized at home on October 19, by the missionary Récollet, Simeon Dupont. However, the information is written in the Trois-Rivières registers.

March 3, 1705: The second baby born at Yamachiche was the cousin of Étienne and his name was Jean-Baptiste. He was the son of Jean Baptiste Gélinas dit Bellemare and Jeanne Boissonneau. Jean-Baptiste had also been “ondoyé”. R. Bellemare in “Les bases de l’histoire d’Yamachiche 1703-1903” explains and proves that almost all children born before the construction of the chapel, therefore, between 1702 and 1711 and others born between 1711 and 1722, date of the creation of the parish of Sainte-Anne-de-Yamachiche were “ondoyé” at home, to be later baptized by a missionary from Trois-Rivières or Rivière-du-Loup (Louiseville). These baptisms ensured that the children were baptized before the official baptism. The documents say that the children were baptized at home and also gives us proof that the three Gélinas brothers, their wives and their children were in Yamachiche as early as 1703.

Although the three brothers, their wives and children had occupied and cleared their land since 1702, the first official acts of concession of the first lands were in May 1706. I reproduce here the graph made by Raphael Bellemare:

6 may 1706 Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) By madame de Grandpré
25 may 1706 Étienne Gélinas By madame de Grandpré
26 may 1706 Pierre Gélinas (Lacourse) By madame de Grandpré
6 november 1707 Jean Boissonneau (St-Onge) By monsieur LeSieur
28 may 1708 Charles Vacher (Lacerte) By monsieur LeSieur
24 aug. 1708 Mathieu Milet By monsieur LeSieur

The first neighbor to settle after the Gélinas, according to the registers is our ancestor Pierre Héroux. It happens in 1705. The researchers have not yet found the act of concession of the land.

The first pages of the register reveal the names of the following ancestors: Jacques Blaye (Blais), husband of Angélique Cartier, Mathieu Milet, husband of Geneviève Banhiar, Jean Charles Vacher dit Laserte, husband of Claire Bergeron and Étienne Lamy, husband of Marguerite Blaye, Julien Rivard dit Laglanderie, husband of Catherine Cailloux and Joseph Rivard dit Dufresne (Bellefeuille), husband of Marie Françoise Lesieur. Names in bold are our ancestors! These pioneers and pioneers have established great families!

In 1706, there were seven families in Yamachiche. These are the families of Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) and Jeanne Boissonneau (St-Onge); Étienne Gélinas and Marguerite Benoit (Laforest), Pierre Gélinas (Lacourse) and Madeleiene Bourneau; Pierre Héroux dit Bourgainville and Françoise Benoit (Laforest); Jean Boissonneau (St-Onge); Charles Vacher (Lacerte) and Claire Bergeron Mathieu Milet and Geneviève Banhiar.

During the years 1709 to 1723 there does not seem to be much progress in the Grosbois fief. Étienne Gélinas died in 1720, his widow Marguerite Benoît (Laforest), Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare and Jeanne Boissonneau (St-Onge) still live on the small river while Pierre Gélinas (Lacourse) moved to the Lesieur domain. His wife Madeleine Bourbeau died in 1722.

In 1711, a wooden chapel was built on the domain of the seigneur Julien Lesieur. The Récollet Siméon Dupont chose Sainte-Anne as the name of the parish.

On July 13, 1717, Jean Gélinas, the father of the three brothers Gélinas gave all his possessions to his son Étienne and his daughter-in-law Marguerite Benoît, when he decided to finish his last days at Yamachiche. We assume that he died soon after. It would also appear that his wife Françoise de Charmenil also died around 1717.

On September 26, 1720, the pioneer of Yamachiche Étienne 2 Gélinas died.

In 1722, the parish of Sainte-Anne d’Yamachiche was created. Chérubin Deniau, Recollet, assumed responsibility between 1722 and 1728.

On July 14, 1722, Marie Madeleine Bourbeau died. She is survived by her husband Pierre Gélinas (Lacourse) and many young children.

Because of the statement of facts made by Louis Boucher, Sieur de Grandpré and Grosbois-ouest in 1723, we learn that Yamachiche comprised about 20 families and 100 people. This information can be found in “Bases de l’histoire de Yamachiche” by Raphael Bellemare. In addition, Bellemare created a document that reveals that the widow and heirs of Étienne Gélinas, Marguerite Benoît (Laforest), own a house, a barn, another building and 12 acres of land located in the western part of Grosbois .

Bellemare_-_Les_bases_de_l'histoire_d'Yamachiche_1703-1903 2

Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare) and Jeanne Boissonneau (St-Onge) live on the eastern part of the fief and they have a house, a barn, another building and 12 arpents of land

We also learn that the sons of Étienne Gélinas and Marguerite Benoit (Laforest) named Pierre Gélinas and Étienne Gélinas also have lands and so do their cousins Maurice Bellemare and Pierre Bellemare.

In 1724 a stone church replaces the original chapel.

The public road linking the Yamachiche lands to those of Pointe-du-Lac and Louiseville was built in 1725. It was also the year of construction of the Gélinas Bridge to allow the crossing of the Petite Rivière Yamachiche.

Pierre Gélinas dit Bellemare becomes an “engagé ouest” from April 25, 1726 to June 26, 1728.

On May 11, 1731, the pioneer Pierre Gélinas dit Lacourse died.

On March 8, 1746, the death of Jean-Baptiste Gélinas dit Bellemare, Pioneer of Yamachiche occurs. The burial is the next day.

On 28 January 1750, Marguerite Benoît, widow of Étienne 2 Gélinas and pioneer in Yamachiche, dies.

I discovered a bizarre situation that I can not explain, concerning the family of Marie Gélinas daughter of Étienne 2 Gélinas and Marguerite Benoît (Laforest). Her son Alexis Carbonneau died on April 5, 1752, she (Marie Gélinas) on April 14, 1752 and her spouse Alexis Carbonneau, on April 29, 1752.

On August 9, 1754, aged 85 and widow of Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare), Jeanne Marie Boissonneau dit St-Onge pioneer, had an agreement with her sons Maurice, Pierre, Étienne, and Jean-Baptiste, and her son-in-law Alexis Lacerte, who is married to Marie Charlotte Bellemare. On December 27, 1757, she died. Jeanne Marie is the last of the six pioneers who founded Yamachiche.

Here are my three branches of Gélinas: the Gélinas, the Bellemare and the Lacourse.

Gélinas 8

Étienne 1 Gélinas et Huguette Robert

Jean Gélinas et Françoise Charmesnil

Étienne 2 Gélinas

1668-1720

Pierre Gélinas (Lacourse)

1674-1731

Jean-Baptiste Gélinas (Bellemare)

1671 -1746

Marie Gélinas

1708-1752

Michel Lacourse

1715-1760

Étienne Bellemare 1710-1782

Joseph Carbonneau

1737-1808

Josephte Lacourse

1740-1767

Françoise Bellemare

1736-1804

Josephte Carbonneau

1764-1833

Joseph 2 Lacerte (Vacher)

1759-1825

Joseph 3 Lacerte 1784-1849

Geneviève Lacerte 1815-1892

Louise Auger (Lemaître) 1850-1911

Joseph 2 Fréchette 1874-1942

Lucienda Fréchette 1899-1969

Eugène Bérubé 1926-1992

Robert Bérubé

 

 

For those  of you interested in receiving my stories automatically, I encourage you to subscribe to my Facebook site at      

https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

A word to THANK all of YOU for reading my texts! For those of you who take the time to encourage me, I thank you from the bottom of my heart! I am neither a writer nor an historian! I tell stories! I try to make them as accurate as possible by doing a lot of research. However, there are sometimes errors.
Some people have pointed out to me some mistakes in private and even publicly, and I have had the chance to correct the texts to make them more accurate. I thank those individuals who took the time to help me out. I also thank the persons who ask me for permission before sharing, copying, and repeating my texts
Advertisements

2 thoughts on “Famille Gélinas: Pionnières et pionniers de Yamachiche. The Gélinas Family.

  1. Hello, Thank you for compiling all this information. You state that Marguerite Benoit “is not the daughter of Pierre Benoît and Françoise Lamontagne as stated by some.” What is the basis of this statement and why would her burial record incorrectly record these 2 as her parents?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s