Un pionnier oublié de l’histoire de la Nouvelle-France: Guillaume Hébert. A Forgotten ancestor: Guillaume Hébert

Guillaume 10

The English version follows the French one.

Pour les intéressées et intéressés, je vous encourage à vous inscrire à mon site Facebook! https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

Un pionnier oublié de l’histoire de la Nouvelle-France: Guillaume Hébert

par Robert Bérubé

Guillaume Hébert est né vers 1614 (1608?) à Saint-Germain-des Prés à Paris. Il est le fils de Louis Hébert et de Marie Rollet.

Guillaume, un petit bonhomme, de près de 3 ans, sa mère Marie Rollet, son père Louis Hébert ses sœurs Anne et Guillemette ont quitté Honfleur en France le 11 mars 1617 sur le voilier le Saint-Étienne. À bord, il y avait aussi Samuel de Champlain, son oncle Claude Rollet, et son futur beau-frère Étienne Jonquet. Le voyage dure trois mois et les conditions du voyage sont pénibles! Ils arrivent à Québec le 15 juillet 1617. (Il y a 400 ans)

En 1617, sa sœur Anne Hébert épousa Étienne Jonquet. Malheureusement, Anne est décédée en 1619 (1620) en donnant naissance à un bébé qui est aussi décédé. Anne avait à peine 17 ans.

Le 26 août 1621, sa sœur Marie Guillemette épousa Guillaume Couillard.

Le 23 janvier 1627, son père Louis Hébert décède suite à un accident sur la glace. Guillaume a environ 13 ans!

marie_rollet_et_ses_enfants_-_03

Le 16 mai 1629, sa mère Marie Rollet épousa un troisième conjoint, Guillaume Hubou.

L’année 1629, est aussi reconnu par la prise de Québec par les frères Kirke ce qui veut dire que Guillaume a vécu sous l’occupation anglaise.

Le 1er octobre 1634, Guillaume épousa Hélène Desportes, à Québec. Hélène est la fille de Françoise Langlois et de Pierre Desportes. Sa date précise de naissance n’est pas connue. PRDH dit qu’elle est née 1620 à Québec.

Guillaume Hébert et Hélène Desportes sont parents des enfants suivants :

Nom Naissance Mariage Décès Conjoint(e)
Joseph 3 novembre 1636 Québec 12 octobre 1660 Québec 1661 Charlotte Depoitiers Buisson
Françoise 23 janvier 1638 Québec 20 novembre 1651 Québec 16 mars 1716 Montmagny Guillaume Fournier
Angélique 2 août 1639 Québec Avant 1666

Le 23 septembre 1639, Guillaume décède à Québec. Nous ne connaissons pas la cause de son décès. Il avait environ 25 ans. Il meurt moins de deux mois, après la naissance du bébé Angélique. Hélène se retrouve veuve avec trois jeunes enfants.

Le 9 janvier 1640, à Québec, Hélène épousa Noël Morin fils de Claude Morin et de Jeanne Moreau.

En 1661, Joseph Hébert, le fils de Guillaume, fut tué par les Iroquois ce qui fait qu’il n’y a pas de descendants du nom de Hébert.

Hélène est décédée le 24 juin 1675 chez son fils à Saint Thomas de la rivière du Sud.

Leur fille Françoise, notre ancêtre devient une sage-femme en 1703.

Guillaume se trouve être méconnu par les gens. Ses parents Louis Hébert et Marie Rollet, sa sœur Guillemette Hébert et son conjoint Guillaume Couillard sont très connus et on retrouve une multitude de biographies à leur sujet. Guillaume et sa sœur Anne sont très peu connus car ils sont décédés jeunes. Pourtant, les deux font partie de la première famille qui a laissé une descendance qui est venue de la France. Ils ont vécu, le voyage dangereux, ils ont connu Champlain, les premiers coureurs de bois et ils étaient les premiers enfants Français à rencontrer les Amérindiens de la région. Guillaume a vécu l’occupation de Québec. De plus, la vie de Guillaume est éclipsée par celle de son épouse qui était une sage-femme et qui a laissé une grande descendance avec son deuxième conjoint.

Suite au décès de Guillaume, Hélène Desportes se trouve pauvre et démunie. Selon Michel Langlois dans « Dictionnaire biographique des ancêtres québécois, Vol II, p. 464 ». L’inventaire des biens fait par le notaire Piraube du 21 octobre 1639, révèle le suivant :

«Sa maison est « assise » à Québec proche de l’église paroissiale. On trouve six boisseaux de bl de sarrasin dans sa grange, plusieurs gerbes de pois « en tas secs lesquelles pourries qu’ elles ne pouvoient estre pour lors remuée pour les compter et qu’a longtemps d’icy elles ne peuvent estre battties à cause du petit nombre de personnes et des urgentes occupations ou sont arrestez tous les jours les habitants de cette nouvelle colonie»

La maison qualifiée d’inhabitable dans cet inventaire réalisé en 1639, est celle reçue lors du partage des biens de son père en 1634.Cet inventaire nous révèle plusieurs faits au sujet de la vie en Nouvelle-France. Francis Back a rédigé un article fort intéressant au sujet des vêtements de Guillaume Hébert énumérés dans l’inventaire, intitulé : « Un pionnier en 1639 » dans Cap-aux-Diamants : la revue d’histoire du Québec , n° 51, 1997, p. 51. Vous pouvez lire cet article à : https://www.erudit.org/fr/revues/cd/1997-n51-cd1042453/8149ac.pdf

J’ai déjà parlé des parents de Guillaume dans les articles ci-dessous. Vous pouvez les consulter à :

Marie Rollet

https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/01/12/marie-rollet-1580-1649-la-premiere-canadienne-the-first-canadienne/

Louis Hébert

https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/01/05/louis-hebert-le-premier-de-nos-ancetres-the-first/

Un petit mot pour vous REMERCIER de lire mes textes! Pour ceux et celles qui m’encouragent, je vous remercie du plus profond du coeur! Je ne suis ni écrivain, ni historien! Je raconte des histoires! Je tente de les rendre aussi justes que possible par mes recherches. Cependant, il peut y avoir des erreurs. Certaines personnes m’ont fait remarquer diverses coquilles en privé et même publiquement et j’ai eu la chance de corriger les histoires pour les rendre plus congruentes. Je suis reconnaissant envers ces gens. Je remercie aussi les individus qui me demandent la permission avant de partager, copier, et répéter mes textes.

Pour les intéressées et intéressés, je vous encourage à vous inscrire à mon site Facebook! https://www.facebook.com/groups/394084010943300

Guillaume 10

A Forgotten ancestor: Guillaume Hébert

by Robert Bérubé

For those  of you interested in receiving my stories automatically, I encourage you to subscribe to my Facebook site at    

 https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

Guillaume Hébert was born around 1614 (1608?) In Saint-Germain-des-Prés in Paris. He is the son of Louis Hébert and Marie Rollet.

Guillaume, a child, almost 3 years old, his mother Marie Rollet, his father Louis Hébert, his sisters Anne and Guillemette left Honfleur in France on 11 March 1617, on the Saint-Etienne. On board, there were also Samuel de Champlain, Guillaume’s uncle Claude Rollet, and his future brother-in-law Étienne Jonquet. The journey lasts three months and the conditions of the journey are difficult! They arrived in Québec City on July 15, 1617. (400 years ago)

.In 1617, his sister Anne Hébert married Étienne Jonquet. Unfortunately, Anne died in 1619 (1620) giving birth to a baby who also died. Anne was only 17 years old.

On August 26, 1621, his sister Marie Guillemette married Guillaume Couillard.

On January 23, 1627, his father Louis Hébert died as a result of an accident by falling on the ice. Guillaume is about 13 years old!

marie_rollet_et_ses_enfants_-_03

On May 16, 1629, his mother Marie Rollet married a third spouse, Guillaume Hubou.

The year 1629, is also recognized by the taking of Québec by the brothers Kirke which means that Guillaume lived under the English occupation.

On October 1, 1634, Guillaume married Hélène Desportes in Québec City. Hélène is the daughter of Françoise Langlois and Pierre Desportes. Her precise date of birth is not known. PRDH says she was born in 1620 in Québec City.

Guillaume Hébert and Hélène Desportes are the parents of the following children:

Name Birth Marriage Death Spouse
Joseph 3 november 1636 Québec 12 october 1660 Québec 1661 Charlotte Depoitiers Buisson
Françoise 23 jan. 1638 Québec 20 november 1651 Québec 16 march 1716 Montmagny Guillaume Fournier
Angélique 2 aug. 1639 Québec Before 1666

On September 23, 1639, Guillaume died in Québec City. We do not know the cause of his death. He was about 25 years old. He died less than two months after the birth of his child Angélique. Hélène finds herself a widow with three young children.

On January 9, 1640, in Québec City, Hélène married Noël Morin, son of Claude Morin and Jeanne Moreau.

In 1661, Joseph Hébert, son of Guillaume, was killed by the Iroquois, which means that there are no descendants with the name Hébert.

Hélène died on June 24, 1675 at her son’s home in Saint Thomas de la rivière du Sud.

Their daughter Françoise, our ancestor, became a midwife in 1703.

Guillaume happens to be misunderstood by people. His parents, Louis Hébert and Marie Rollet, his sister Guillemette Hébert and her spouse Guillaume Couillard are very well known and we find a multitude of biographies about them. Guillaume and his sister Anne are very little known because they died young. Yet, both are part of the first family that left a descent that came from France. They lived, the dangerous journey across the ocean, they knew Champlain, the first Voyageurs and they were the first French children to meet the Amerindians of the region. Guillaume lived through the occupation of Québec by the English. Moreover, Guillaume’s life was eclipsed by that of his wife, who was a midwife and who left many children with her second husband.

Following the death of Guillaume, Hélène Desportes finds herself, poor and destitute. According to Michel Langlois in “Dictionnaire biographique des ancêtres québécois, Vol II, p. 464. ” The inventory of the property made by the notary Piraube of October 21, 1639, reveals the following:

“Her house is” situated “in Québec City near the parish church. There are six bushels of buckwheat in her barn, several sheaves of dry peas, which are rotten, that they could not be stirred up to count them, and that for a long time they cannot be beaten because of a small number of people and also because of the urgent occupations of the inhabitants of this new colony ”

The house described as uninhabitable in this inventory made in 1639, is the one received when sharing the property of his father in 1634.This inventory reveals several facts about life in New France. Francis Back wrote a very interesting article about Guillaume Hébert’s clothes listed in the inventory entitled “A Pioneer in 1639” in Cap-aux-Diamants: Québec History Magazine, No. 51, 1997, p. 51. You can read this article at:

https://www.erudit.org/fr/revues/cd/1997-n51-cd1042453/8149ac.pdf

I have already published articles regarding his parents at :

Marie Rollet

https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/01/12/marie-rollet-1580-1649-la-premiere-canadienne-the-first-canadienne/

Louis Hébert

https://robertberubeblog.wordpress.com/2017/01/05/louis-hebert-le-premier-de-nos-ancetres-the-first/

 

For those  of you interested in receiving my stories automatically, I encourage you to subscribe to my Facebook site at      

https://www.facebook.com/groups/394084010943300/

A word to THANK all of YOU for reading my texts! For those of you who take the time to encourage me, I thank you from the bottom of my heart! I am neither a writer nor an historian! I tell stories! I try to make them as accurate as possible by doing a lot of research. However, there are sometimes errors.
Some people have pointed out to me some mistakes in private and even publicly, and I have had the chance to correct the texts to make them more accurate. I thank those individuals who took the time to help me out. I also thank the persons who ask me for permission before sharing, copying, and repeating my texts
Advertisements

2 thoughts on “Un pionnier oublié de l’histoire de la Nouvelle-France: Guillaume Hébert. A Forgotten ancestor: Guillaume Hébert

    • Je trouve votre texte très intéressant!
      Dans votre texte vous dites: “Hélène Desportes, filleule d’Hélène Boullé, épouse en 1634 Guillaume Hébert. Dans son contrat de mariage devant le notaire Piraube, le 27 décembre 1639, elle déclare apporter à la communauté la « jouissance d’une maison proche de l’église Notre-Dame-de-Recouvrance (8).   Cette donation de Samuel Champlain sera officialisée le 4 septembre 1640 dans la concession à Noel Morin pour sa femme. (10). Vous citez deux sources secondaires: Honorius Provost et Françoise Niellon et al.

      Dans le “Répertoire de notaires”, précisément celui de M. Piraube du 12 novembre 1639: Rapport d’expertise concernant l’état de la maison de Guillaume Hébert à la réquisition de Guillaume Couillard…(voir photo) qui est une source primaire il est clairement indiqué que la maison est celle de Guillaume Hébert!

      Je n’ai pu trouver un document qui précise une donation de Samuel de Champlain. De plus, nous parlons de l’inventaire de Guillaume Hébert car il est décédé et non d’un inventaire concernant Hélène Desportes car elle est vivante! Cet inventaire avait été fait pour protéger les droits des enfants Hébert.

      Le site Patrimoine: L’archéologie à Québec, (une source secondaire) parle de la maison Hébert et Couillard. Voir:http://archeologie.ville.quebec.qc.ca/sites/seminaire-de-quebec/seminaire-de-quebec-une-ferme-du-17-sup-e-sup-siecle/ Le dernier paragraphe dit: “Cette habitation a été démolie bien avant la période du Séminaire. Il se pourrait que ce soit la maison qualifiée d’inhabitable dans l’inventaire réalisé en 1639 lors du décès de Guillaume Hébert, qui l’aurait reçue lors du partage des biens de son père en 1634.” Ce qui est très similaire à ce que Langlois a écrit.

      Selon la coutume du temps, les biens de la veuve et des enfants du premier mariage auraient été protégés.

      Donc, est-ce que nous parlons de deux maisons différentes?
      Je ne suis pas capable de mettre la photo dans ce texte donc je vais l’inclure sur le site Facebook!
      Robert Bérubé

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s